Promenade
Photo © Benoît Lesne texte © Mémoire Nantes Sud

11 Sevre Rive Droite Le pont de la Morinière

Dès le Moyen-age, il existait un pont, en bois à l'époque, à cet endroit, pour remplacer un bac et peut-être un gué utilisé pour traverser la rivière depuis des temps immémoriaux (voie romaine Rezé-Poitiers?).

Pendant la Révolution, il a été doté d'un pont-levis par les Républicains afin de se prémunir contre les attaques vendéennes.

A la fin du 19ème siècle (1893), des piliers en pierres maçonnées ont été construits pour soutenir des tabliers métalliques.

En 1970, un affaissement provoqué par l'érosion des rives a déformé un tablier et nécessité la fermeture du pont.

En attendant la reconstruction du pont en 1980, un pont Bailey, a été installé. Les piliers de ce pont provisoire sont restés, inutiles, servant de piste d'atterrissage aux pigeons...

Le pont Bailey (du nom d'un ingénieur britannique) est un pont préfabriqué potif conçu primitivement pour un usage militaire et permettant une portée maximale de 60 m. Il n'exige ni outillage spécial ni équipement lourd pour sa construction, ses éléments sont assez petits pour être transportés par camion et le pont est assez solide pour autoriser le passage des chars.