Promenade
Photo © Benoît Lesne texte © Mémoire Nantes Sud

6 Sevre Rive Droite Les Camellia des horticulteurs

Ferdinand Favre, maire de Nantes (1832-1848 et 1852-1866) est connu également pour avoir introduit le Camellia à Nantes dès 1806. Dans sa propriété du Clos sur l'eau à St Sébastien sur Loire, on dénombra plus de 7000 pieds en 1849...

La propriété jouxtait la tenue de Jean et Justine Heurtin, chemin de la Fonderie. C'est sans doute ce voisinage qui les a incités à cultiver des camellias. Ils s'installèrent en 1882 dans l'actuelle rue Frère Louis, à proximité de la Persagotière et reprirent sans doute l'activité de l'horticulteur François Bahuaud et de sa femme Angélique Litou, eux-mêmes à l'origine d'une famille de camelliculteurs de renom.

La dernière entreprise de production de camellias dans le quartier, celle de la famille Cormerais, a cessé son activité dans les années 1960. Elle était située dans une partie de l'actuel Parc de la Crapaudine.

Heurtin: C. 'Justine Heurtin, C. 'Beauté de Nantes', C. 'Ville de Nantes'

Bahuaud-Litou: C. 'Madame Henri Cormerais 'y C. 'Précoce de Nantes', C. 'Souvenir de Bahuaud-Litou, C. 'Condor, C. 'Fleur Dipater'

Cormerais: C. 'Général Leclerc'

La collection de Camellia nantaise