Promenade
Photo © Jacques Soignon texte © Ville de Nantes

1 Cens Château de la Gaudinière

Aménagé à la fin du 18e siècle par des armateurs, le parc de la Gaudinière abritait alors une maison de maître et ses dépendances. En 1857, M. Brousset, banquier, rachète la propriété. Il agrandit et embellit le parc et fait construire, entre 1864 et 1873, un nouveau château. Le tout est racheté par M. Belot, armateur, en 1918. En 1936, la propriété est démembrée, une partie du domaine est ouverte au public. Quant au château, il devient centre de rééducation fonctionnelle en 1956. Il est racheté par la Ville en 1992.

Le château : cet édifice s’inspire du style Louis XIII. Le parement de brique contraste avec les modénatures, à l’origine en pierre de taille. La façade principale, symétrique, présente un avant-corps en saillie, auquel répondent les tourelles d’angle. La toiture d’origine des tourelles a été tronquée, lors du réaménagement dans les années 1950. La distribution intérieure reprend celle des « folies nantaises » du 18e siècle, demeures de plaisance situées à la campagne.
Les dépendances : la plupart des communs ont disparu. Outre la conciergerie de la rue Diane, subsiste le garage, d’architecture soignée (portique supporté par deux colonnes monumentales, abreuvoir, charpente remarquable).
Le parc : rénové en 1918 avec le concours des frères Lizé, horticulteurs nantais. Réaménagé en 1936 en jardin public, en même temps que l’on crée le cimetière voisin sur 5 hectares du parc.

Se repérer dans le parc de la Gaudinière