Collections végétales

Le thé en France

Camellia sinensis

Texte Roland Jancel

Le thé a été consommé dans notre pays dès 1650 sous le nom d'herbe divine. La culture a été à plusieurs reprises essayée, au 18e siècle à Paris, en Corse et dans la région de Toulouse. En 1831, un nouvel essai est effectué à Angers sans grand succès non plus. En effet, même lorsqu'il arrive à supporter nos hivers rigoureux, le théier perd ses propriétés et ne présente plus d'intérêt pour la consommation.
La rusticité du Camellia sinensis est pourtant meilleure qu'on ne le dit ; une bonne couverture de feuilles ou de paille suffit à le protéger. A signaler que des théiers sont visibles au Jardin des Plantes ainsi que dans le jardin "La colline de Suncheon" jardin coréen du parc du Grand Blottereau et qu'ils supportent nos hivers sans protection particulière. La première récolte de thé a été faîte le 17 avril 2011. Les 900 gr de feuilles récoltées ont permis la fabrication d'un thé doux, fleuri, léger et long en bouche…