Patrimoine, Sculptures et fontaines

Sculptures et fontaines

Fontaine Wallace
Photo : Lucie Cadorel
  • Fontaine Wallace
  • Matériau Fonte
  • Auteur Charles Auguste Lebourg
  • En 1872, une centaine de Fontaines Wallaces furent réparties dans la capitale, de même que 4 à Nantes en hommage au créateur (sculpteur nantais Ch. Auguste Lebourg).
  • Les fontaines Wallace ont été réalisées au lendemain de la guerre de 1870. Dans cette ère de renouveau, on peut souligner le rôle d'une certaine "mode" philanthropique qui poussa de riches personnages à manifester leur charité par des dons destinés à financer de bonnes oeuvres. Certes, il y avait dans cet idéal d'une part de la bourgeoisie le désir d'entretenir une bonne image de marque, mais se manifestait aussi à cette époque une réelle préoccupation hygiéniste. Les fontaines Wallace ont été commanditées par Sir Richard Wallace: né à Londres le 26 Juillet 1818, il vint très jeune vivre à Paris où il fréquenta les milieux littéraire et artistique. Amateur d'art, il constitua une riche collection de tableaux d'armes, meubles et autres objets de valeur. Celle-ci, baptisée "Wallace Collection" , appartient depuis 1897 à la Famille Royale d'Angleterre. A partir de 1870, il profite de sa fortune pour servir les Parisiens et s'attirer une grande popularité: fondation d'un hôpital à Neuilly, création d'ambulances militaires pour les blessés et distribution de vivres à la population... enfin commande des fontaines qui portent son nom. En effet, voyant la crise d'approvisionnement en eau qui affectait Paris au lendemain du siège de 1870, il eut l'idée de doter la capitale de 50 "fontaines à boire", et demanda à la Mairie de bien vouloir accepter ce don. Afin de faciliter la distribution, deux gobelets en fer étamé retenus par des chaînettes étaient à la disposition du consommateur, restant toujours immergés pour plus de propreté. Ils ont été supprimés en 1952 "par mesure d'hygiène". Richard Wallace décède le 20 Juillet 1890 (sa tombe se trouve au cimetière du Père-Lachaise). Après sa mort le "phénomène Wallace"se répandit dans de nombreuses grandes villes de France et même à l'étranger (Suisse, Mozambique, Afrique du Sud). De même, des particuliers richissimes et amateurs d'art en ont achetées pour le plaisir: Maurice Chevalier et Brigitte Bardot,etc...
  • Singulièrement inspirée de la fontaine des Innocents, la fontaine Wallace est composée de trois parties - une base massive de forme octogonale où deux décorations sont mises en valeur: des panneaux rectangulaires verticaux ornés de motifs végétaux alternent avec des pans qui se détachent du socle en reprenant le motif d'une volute (= enroulement sculpté en spirale) -Au dessus un groupe de quatre cariatides (=Statue de femme soutenant une corniche, même fonction que la colonne), supporte le dôme. Les figurines féminines ne semblent pas faire un grand effort : leurs muscles ne sont pas tendus , elles ferment toutes les yeux en esquissant un sourire , et ne reposent que sur un seul pied d'appui. Attitude de déanchement qui met en opposition l'angle aigu du genou avec les formes plutôt arrondies et douces soulignées par le drapé. Cet ensemble donne une impression de vie, de sensualité, de réalisme -Enfin le dôme orné d'une pointe et décoré de dauphins.
  • Jardin des Plantes, Boulevard Stalingrad, bas du jardin, près de l'entrée de la Gare SNCF