Parcs et jardins

Parc de Procé, un parc remarquable

Lors du centenaire du parc de Procé
Photo Laure Guillemette
  • Des arbres remarquables

  • Un des plus beaux arbres du parc, peut-être un des plus imposants de France, est sans doute le tulipier de Virginietulipier de Virginie (Liriodendron tulipifera), face au manoir. .
    Depuis un certain nombre d’années déjà, Procé est devenu le refuge pour des arbres de valeur menacés de disparition par des opérations immobilières. Magnolia, Camellia, Erables japonais, sont transplantés pour commencer ici une seconde vie. On peut les reconnaître aisément aux soins que leur prodiguent les jardiniers: haubanage, arrosage, enrubannage des troncs avec de la toile de jute pour lutter contre la transpiration et les coups de soleil.
  • Un patrimoine statuaire

  • Le parc de Procé est agrémenté de sept statues allégoriques. Dans la partie haute, les quatre statues, muses symbolisant Sculpture du parc de Procé la moissonla moisson, Sculpture du parc de Procé la forêtla forêt, Sculpture du parc de Procé la botaniquela botanique et Sculpture du parc de Procé dénommée la sculpturela sculpture, proviennent de l'ancien palais du Trocadéro de Paris, démoli en 1937 lors de l'exposition internationale. La municipalité et son Maire André Pageot en firent l'acquisition.
    Autres éléments remarquables, les trois sculptures érigées près du manège. Elles représentent Sculpture du parc de Procé l'océanl'Océan, Sculpture du parc de Procé la loirela Loire et Sculpture du parc de Procé le lac de Grand lieule lac de Grand-Lieu. Ces effigies sont des vestiges de l'ancienne poissonnerie municipale, détruite en 1939 et qui s'élevait à la pointe de l'Ile Feydeau. C'est un morceau du patrimoine nantais qui méritait d'être restauré et remis en situation dans un bassin.
    Le Le kiosque du Parc de Procékiosque visible dans la partie haute du parc décorait autrefois les salons Piou, il fut remonté en 1995 après restauration par les ateliers du Seve.
  • Un parc pour tous

  • Le parc de Procé traversé par la Chézine est particulièrement boisé à sa périphérie mais il comporte aussi de grandes surfaces de pelouse. Il est ainsi adapté à tous les âges, jeu de ballon, sieste ensoleillée, promenade botanique ou jogging. Parasols, chaises longues et jeux de société peuvent d'ailleurs être prêtés et sont disponibles à l'accueil.
    Un restaurant est situé dans le manoir.
    Procé est aussi un grand terrain de jeux accueillant pour les enfants. Sa superficie et l'étendue des pelouses dont l'accès est autorisé expliquent le succès rencontré. Les plus petits peuvent profiter du manège et du circuit de Babybob. Les canards, oies et cygnes vivant autour des bassins approchent en nombre lors des distributions de pain rassis.
    Le Jardin d'enfants de Procé
    Jardin d'enfants du Parc de Procé
    jardin d'enfants
    , situé en face du parc de l'autre côté de la rue des Dervallières, dispose d'un bassin utilisé à la belle saison comme pataugeoire. Il s'agit de l'ancien bassin de la place de la Duchesse Anne. Il fut déplacé à Procé au moment de la réalisation du tunnel en 1929, inscrit dans le détournement du cours de l'Erdre.
  • Evocation littéraire

  • Procé a nourri l'imaginaire fécond des surréalistes. A l'entrée du manoir, on trouve une plaque à la mémoire de Breton et de "Vers le site WikipediaNajda" sur laquelle on peut lire cette célèbre citation :
    "Nantes : peut-être la seule ville de France où j'ai l'impression que peut m'arriver quelquechose qui en vaut la peine, où certains regards brûlent par eux-mêmes de trop de feux, où la cadence de la vie n'est pas la même qu'ailleurs, où un esprit d'aventure habite encore certains êtres, Nantes d'où peuvent encore me venir des amis, Nantes, où j'ai aimé un parc, le parc de Procé. "