Parcs et jardins

Parc des chantiers, conception

La grue jaune
  • Respecter l'existant et surtout, l'histoire du lieu.

  • L'aménagement du jardin des berges avec une plage de sable, une plage engazonnée et un solarium, illustre le parti-pris qui guide Alexandre Chemetoff, l'architecte qui remodèle l'île de Nantes. "L'esprit de cette transformation ? Un espace public qui révèle les qualités et la mémoire du lieu."
    C'est pourquoi il a proposé de transformer l'ancien marbre de préfabrication de pièces de bateaux - un gros volume de béton – en espace de farniente, avec vue panoramique sur la Loire et l'autre rive du fleuve.
    Depuis son ouverture il y a un an, les Nantais ont ainsi adopté cette plage de sable fin ponctuée de plantations et protégée de son exposition aux vents par un linéaire de séquoias.
    Renouer avec le fleuve et ses rives, respecter l'esprit et la mémoire du lieu : les jardins publics réalisés sur le site des Chantiers confortent ces retrouvailles avec la Loire.
  • Au creux d'une ancienne cale, le jardin des Voyages

  • Implanté sur près de 1 400 m2, le parc des Voyages offre une aire de jeux d'enfants, scindée en deux parties, pour les 2 à 12 ans. Balançoire toboggans, filet d'escalade et pour les plus grands une tyrolienne : l'espace est ludique et conçu dans une atmosphère tropicale avec ses palmiers et ses végétaux exotiques.
    La déclivité de la cale réexhumée offre une pente douce. La passerelle qui enjambe le jardin emprunte l'ancien chemin de grue. Au pied du talus, on retrouve une petite zone de marais, dont le niveau d'eau (par infiltration) varie aussi selon les "humeurs" du fleuve.
    Plus loin, après avoir longé la cale des sous-marins et franchi le quai des voyages, qui permet à l'Éléphant d'effectuer sa boucle, nous découvrons le jardin de l'Estuaire. Une ancienne cale que la nature a envahie. Angélique des estuaires, salicaires, massettes : la diversité de la flore conforte ce jardin spontané, irrigué en partie par la Loire. II met ainsi en valeur une palette végétale riche et variée pouvant exister sur l'estuaire.
    Au total, ce sont près de 2 000 arbres, arbustes, plantes et vivaces – pour une centaine de variétés et d'essences différentes – qui ont été plantés pour végétaliser les jardins.
  • La terrasse des vents au bord de l'eau

  • Avec ses manches à air et son engazonnement en paliers, la terrasse des vents, au pied de la grue Titan jaune, offre une vue imprenable sur les Salorges.
    Des murets en gabions ont été retrouvés et permettent de stabiliser la berge. Des linéaires d'assises en bois ont été posés sur ces gabions, en surplomb du fleuve.
    On retrouve avec cet aménagement l'esprit de reconquête des bords de Loire . De part et d'autre de la grue Titan Jaune, les cales n°2 et n°3, construites en 1918, ont retrouvé un nouvel éclat grâce à une remarquable restauration.
    La cale n°2 offre à son sommet un panorama étonnant sur leparc des Chantiers et au-delà, un regard renouvelé sur le quai de la Fosse et le centre-ville. Ce belvédère est d'ailleurs ouvert 24h/24 aux promeneurs.
    Le long de la cale n°3 et de la cité des Chantiers, on trouve le jardin de Ballast. "Il se différencie par la texture de son sol, composé de sable et de ballast en mélange. Des vivaces — roses trémières, fenouils, centaurées — apportent couleurs et parfums et ce sont les eaux pluviales, récupérées, qui les irriguent.
    En effet, Alexandre Chemetoff et l'Atelier île de Nantes utilisent dans l'aménagement végétal du parc des Chantiers des techniques adaptées à ce site. Les jardins ainsi créés minimisent l'entretien et préconisent un suivi respectueux de l'environnement. Les fosses de plantation du parc des Chantiers sont alimentées par l'eau de pluie. Elle transite entre les fosses par le biais de tranchées drainantes, reliées entre elles et s'infiltre lentement dans le sol.
  • Un parc accessible à tous

  • Réalisée en concertation avec les associations représentatives des personnes handicapées et avec la mission handicap de la Ville de Nantes, l'accessibilité du site des Chantiers se traduit par différents aménagements.
    Des cheminements clairement délimités par des lignes de mobiliers identifiables, des limites de revêtements ou des bandes podotactiles permettent aux personnes handicapées visuelles de se repérer sur les grandes esplanades et les parvis. Les différents jardins du parc accueillent des rampes à faible pourcentage, permettant ainsi l'accès à l'estacade surplombant la Loire pour tous, dont les personnes en fauteuil.
    A pied, à vélo, à rollers... ou à dos d'éléphant, le parc des Chantiers et ses jardins surplombant le fleuve se découvrent donc au gré des envies.