Parcs, jardins et squares

Observatoire de la Petite Amazonie

quartier
photo plan
Surperficie : 172000 m2
A l'origine partie inondable de la prairie de Mauves, proche de la gare SNCF, enclavée par les voies ferrées qui la desservent, le site devient progressivement marécage. Du fait de cette proximité, il subit les bombardements de la Seconde Guerre mondiale à l'origine de nombreux impacts au sol actuellement inondés. Dans les années 1970, une pénétrante urbaine est projetée et les gravats extraits pour les fondations de la Tour Bretagne alors en construction servent de remblai à la future autoroute… Finalement, le projet est abandonné et la nature reprend ses droits, le site accueille aujourd'hui une exceptionnelle biodiversité qui lui vaut son nom de « Petite Amazonie ». Plusieurs vaches de race Highland pâturent une partie du site.
Celui-ci est classé zone naturelle d'intérêt écologique, faunistique et floristique (Znieff) en 1993.
Observatorium y a réalisé dans le cadre d' Estuaire 2012 une impressionnante sculpture de bois représentant un tronçon d’autoroute : Péage sauvage.
Le site de la Petite Amazonie n'est pas accessible librement dans sa totalité, seuls les abords immédiats de Péage sauvage le sont. Des visites sont néanmoins assurées par la LPO, Ligue de la protection des oiseaux, en appelant le A propos de la Petite Amazonie :
Laurus nobilis, une espèce méditerranéenne dans les marécages nantais.
2
Flash info
Horaires
Le jardin ne ferme pas