Météorologie

Notion de climat

Le climat du Massif Armoricain est typiquement atlantique, c'est-à-dire qu'il se caractérise par la prépondérance des influences océaniques avec une faible amplitude thermique, une humidité de l'air élevée (le crachin breton !) et une égale répartition saisonnière des pluies.
On distingue 3 grandes zones de température dans l'Ouest selon les grandes gelées, la délimitation de ces zones étant directement liée à l'influence adoucissante de la mer et du Golf Stream.
Carte des températures minimales mesurées en Bretagne en 1963
Carte de la Bretagne
En 1963
zone 1 gelées de -4 °C
zone 2 gelées de -10 °C
zone 3 gelées de -15 °C
Carte des températures minimales mesurées dans le département de Loire-Atlantique en 1985
Carte des températures hiver 85 pour la région Nantaise
Le climat régional caractérise les conditions climatiques à l'échelle d'une région. On parle alors du climat nantais, du climat angevin, etc...

Le climat local (ou mésoclimat) se rapporte à l'échelle d'une vallée ou d'une zone de collines ou d'un cap, etc...
Des différences sensibles peuvent apparaître ainsi dans des zones apparemment très proches. Si l'on regarde les minima observés en Loire-Atlantique en 1985, on note une différence de 3°C entre la Baule et Pornic qui sont pourtant tous deux en situation côtière. A St Nazaire, à quelques kilomètres en retrait de la Baule, la température est descendue de 2,3°C. Encore plus surprenant, l'écart de 8°C observé à 20 kilomètres de distance entre Pornic et Arthon-en-Retz.
Couramment, on parle alors de microclimat, cependant ce terme doit être réservé à un climat beaucoup plus ponctuel, celui d'un creux de rocher, ou derrière un mur ou à l'ombre d'un arbre, etc...
C'est ainsi que certains végétaux survivent ou non a quelques mètres de distance.