Arbres

Fiches descriptives

dessin Pin de l'Himalaya
Dessin R.Jancel

    Identité

  • Pinus wallichiana Pin de l'Himalaya
  • Sud Ouest de l'Himalaya

  • Signes distinctifs

  • C'est un arbre très caractéristique par sa silhouette pyramidale. Chez les sujets isolés, les branches restent longtemps garnies jusqu'à la base. L'écorce est lisse puis gerçurée, très résineuse. Les feuilles sont très fines, pendantes (=15 cm) groupées par 5 La couleur vert glauque est spécifique. Les cônes pédonculés sont longs et étroits L = 20 cm ; l = 3 à 5 cm). Les écailles sont souvent maculées de résine.

  • Anecdotes

  • Les trois premiers Pinus wallichiana A.B. Jack furent introduits en France en 1844. Ils furent plantés au Jardin des Plantes de Paris où on peut encore admirer le dernier survivant. (Autres synonymes : P.excelsa Wall et P. griffithii Mc Clelland. On appelle parfois le Pinus excelsa Pin pleureur, en raison de ses branches souples mais surtout de l'aspect retombant de ses aiguilles. Citons également comme Pin à 5 feuilles : Pinus strobus L. ou Pin Weymouth (=Pin blanc de l'Est), introduit en Europe au début du 19e siècle par Lord Weymouth ; c'est une espèce de l'Est de L'Amérique du Nord intéressante pour le reboisement. Pour clore la Petite Histoire sur les Pins, signalons que le doyen du genre pousserait en Californie dans la Sierra Nevada (32OOm). Il s'agirait d'un exemplaire de Pinus aristata âgé de près de 5000 ans. Enfin chaque été, les journaux, à court d'informations, nous reparlent du Monstre du Loch Ness (Nessie). Selon la dernière théorie, cette aimable bestiole ne serait qu'un vulgaire tronc de Pin sylvestre ramené à la surface par les bulles de gaz de décomposition.