Arbres

Fiches descriptives

dessin Génévrier
Dessin R.Jancel

    Identité

  • Juniperus communis Génévrier
  • Indigène

  • Signes distinctifs

  • Le Genévrier commun est caractéristique des régions sèches et calcaires (Champagne- Causses- etc.…) Il peut atteindre 5 à 10 mètres de haut. Son port est dressé, plus ou moins irrégulier. Les feuilles sont toutes aciculaires (fines et piquantes) et groupées par 3 (verticillées). Les feuilles, vert glauque, sont marquées sur le dessus par une bande blanche bien visible. Le "comportement du Genévrier est ambigu, car il peut être : soit monoïque (fleurs male et femelle sur le même pied) soit dioïque (chaque pied est unisexué male ou femelle). Les fleurs sont petites et peu visibles (voir croquis). Les fruits sont des "baies" (plus précisément des galbules...) de couleur bleu-noir quand ils sont mûrs, à la fin de la deuxième année.

  • Anecdotes

  • Le terme Juniperus vient du latin Junior pario = je rends jeune…! Le Juniperus communis est le conifère possédant la plus large répartition géographique , (Amérique du Nord, Europe, Sibérie, Asie). "Les baies de genièvre" contiennent une essence qui leur confère des qualités diurétiques, et un principe amer qui leur donne des propriétés toniques et stomachiques. Elles rentrent dans la préparation de certains vins médicamenteux et sont utilisées comme condiments, par exemple pour aromatiser la choucroute. Leur fermentation (5kg pour 100l. d'eau), suivie de distillation donne le genièvre ou gin. Le bois du Juniperus virginiana L. est utilisé pour la fabrication des crayons ; par distillation il fournit une essence épaisse improprement appelée Huile de cèdre ; son indice de réfraction, voisin de celui du verre, permet son emploi dans les examens microscopiques avec objectif à immersion. Le Juniperus oxydedrus L. ou Cadier a un bois très recherché pour la petite marqueterie et l'ébénisterie ; il sert à préparer l'Huile de cade vraie : goudron à odeur pénétrante, utilisés dans les maladies de peau et soins de la chevelure.